ACCORDS PERDUS


Muriel Denis (voix)
Dominique Cassard (piano)
Véronique Binst (violoncelle)

Historique de la signification profonde du chant chez Muriel et puis enfin de la naissance du trio

« Accords perdus »

° Un vieux rêve se brise lorsque mes frères, un flûtiste professionnel et un guitariste et pianiste génial autodidacte, ne veulent pas se lancer dans la musique avec moi, alors qu’on jouait ensemble depuis l’enfance. Ils veulent une femme, un chien, une télé, des enfants et tout ce qui va avec.

° Muriel rêve d’un paradis perdu et se dit que si elle doit chanter un jour, ce ne sera qu’avec de ce genre de ‘frères de sang’, avec qui tout est facile. Ce temps arrivera pense t’elle. En attendant, elle devient comédienne et elle va noyer son chagrin dans les jams, stages de jazz et cours de chant, classique et jazz (Anca Parghel) … Elle se dit aussi, comme pour l’écriture, qu’il faut dix ans pour se former une belle voix.

° Pour l’oreille, elle est rassurée, Jean-Pierre Catoul (virtuose belge du violon, formé chez Grappelli) lui avait déjà dit, il y a des années, qu’elle ne pouvait pas chanter une fausse note, qu’elle n’en était pas capable, et qu’il enregistrerait avec elle son premier album…

° Jean-louis Rasinfosse (virtuose belge de la contrebasse) nous accueille chez lui en novembre, tout gentiment, pour s’essayer à un enregistrement et…nous accompagne ! Parle de ma voix, dis qu’elle lui fait penser à celle de notre chanteuse, Christiane Stefansky. Et puis reprend son travail et sa route. Depuis peu, il a accepté de nous accompagner dans nos futures dates de concert.

° C’est donc avec stupéfaction, qu’elle se découvre en même temps qu’une nouvelle envie d’écrire, une nouvelle voix, que ses amis ne reconnaissent plus à l’enregistrement. Les retours sont unanimes, il y a quelque chose derrière ce grain là…

° Comme toutes les portes s’ouvrent à la fois dans la vie de Muriel, nous atterrissons chez un génial mixeur de sons, compositeur de Requiem, Stabat Matter, du nom de Marco Rosanno, qui, merveilleusement bien installé dans une maison où ne parle que la musique, il nous enregistre mi décembre, nos trois chansons, avec une qualité de son déconcertante et tout ça, pour pas un balle.

Je lui dois la vie.

° Nous voguons aujourd’hui, à nos premiers concerts, Théâtre de la casquette fin décembre et puis ensuite, le 22 bis (24 février), Dolce Vita (1, 2 et 3 Juin), Foyer Culturel d’Evere (le 8 juin), accompagné de Jean-Louis Rassinfosse et les 16,17 et 23,24 à la Savonnerie, à Schaerbeek, dans le cadre du parcours d’artiste avec Alexandre Furnelle à la contrebasse. Qui vivra verra, comme on dit, dans ces cas là…

AIRPLANE


Roel Spelkens (zang)
Dirk Van Steertegem (gitaar)
Rik Schrauwen (gitaar)
Diederik De Mulder (bass)
Ben Beerens (drum)

" Airplane is begonnen als een mopje op een kerstfeestje van de Everse scouts. met 3 vrienden wouden we graag iets met onze muzikale achtergrond beginnen. nadat we nog twee extra muzikanten gevonden hadden kon de zoektocht naar een repetitielokaal beginnen. wij hebben na ons eerste optreden op 8 oktober 2004 zo'n kleine 2 jaar in de Kattepoel op de Rogierlaan gerepeteerd. nadat het Jeugdhuis de kater verhuisd en gefusioneerd is met het jeugdhuis van evere, repeteren we nu tijdelijk in JH 't schabernak. we hebben een hele tijd afgetast welke richting we op wilden met onze muziek, maar we denken dat we nu eindelijk juist zitten in de "makkelijk te verteren ska". we hebben een 25-tal optredens achter de rug, en hopen (nu we onze juiste stijl gevonden hebben) op dit elan voort te kunnen, en zoveel mogelijk kansen te grijpen. "

MANSCRUZA


Christian Ingila (voix)

" Cherchant a connaitre la performance et a se reconnaitre dans la discipline hip-hop, dans un travail d'acharnement musical, vocal et lyrique.

Mr SPARTAKO


Maxime Beisen (voix)
Sébastien Lalmand (voix)
Mathieu Michel (voix)
Julien Boisson (voix)
Nicolas Bauwens (lap top)
Bernard Hugo (platines)

" Il était une fois trois MCs se faisant appeler 'Pannekoek' 'le Cohan' et 'Gaco', errant dans les méandres marécageuses de l'électro hip-hop Bruxellois. Soucieux d'estétique musicale et d'originalité, ils firent appel à Lupus Dei et à Bert, respectivement acousticien chevronné et multi-instrumentaliste expérimental.

Ils eurent par mission de faconer un décor sonore aux aventures verbales de ce tryptique de bipèdes. L'alchimie entre les MCs et les sons se fit spontanément, faisant jaillir des inspirations aussi variées soient-elles que les ? sont-ils?, ainsi soit-il.

Ainsi il en fut! Leur union fut consacrée lors d'un concert un soir de mai 2005 au pied d'un terril de Mouscron. Enthousiasmés par cette collaboration les cinq hommes (car ils ne sont plus des enfants!) décidèrent de poursuivre leur quête ensemble. Mr Spartako était né !

Une constellation d'instrumentistes, tels que Panzer Kunst, les frères Talbot et Pollite, se mit à graviter autour de ce ? dur à l'occasion de collaborations ponctuelles et diverses. Mr Spartako a pris dès lors une nouvelle dynamique et décida d'inscrire sur un support non périssable une démo de ses titres. "


Jury




Jessica Tamsma (percussie en vioolbouwer)
Hylke Grysseels (dienst Vlaamse Cultuur Gemeente Schaarbeek)
Herman Martin (composer)
Dema (Rap producer)